Etat civil "européen" - Algérie (1830-1904)

Retrouvez vos ancêtres pieds-noirs d'Algérie

Consultez les naissances, mariages et décès des européens vivant en Algérie entre 1830 et 1904.

L'Etat-civil dit européen a été tenu par les autorités françaises présentes en Algérie dès l'arrivée des premiers colons en 1830 et jusqu'à l'indépendance de l'Algérie en 1962. En 1848, l'Algérie, officiellement annexée, devient un département français divisé en trois provinces : Alger, Oran, Constantine qui seront jusqu'en 1955 les trois départements d'Algérie.

Les actes de naissance, mariage et décès qui étaient enregistrés ne concernaient que les européens installés en Algérie (français, italiens et espagnols principalement). A l'accession de l'Algérie à l'indépendance, les registres restèrent en Algérie.

Entre 1967 et 1972, le ministère des Affaires Etrangères entreprit, avec l'accord de l'Etat algérien, de microfilmer les deux tiers des microfilms restés en Algérie. Certaines communes ne sont donc pas consultables, en totalité ou en partie.

Ces microfilms ont été intégralement numérisés et sont conservés et diffusés par les Archives nationales d'Outre-Mer. En 2003, une indexation patronymique des images numérisées a été réalisée à l'initiative du Ministère de la Culture.

Sources
  • Etat-civil européen d'Algérie - Archives nationales d'outre-mer

Numérisation et index nominatif de plus d'1,4 million d'actes d'état civil des européens résidant en Algérie entre 1830 et 1904.